Zéro déchet : l’emballage en cire d’abeille

emballage en cire d'abeille

Zéro déchet : l’emballage en cire d’abeille

Le plastique, c’est pas fantastique.

Avec le collectif, on s’est longtemps creusé la tête pour trouver des emballages réutilisables. Une première solution : l’emballage en cire d’abeille, à faire soi-même. Les explications en vidéo (ou en texte juste dessous, comme vous préférez, mais la vidéo est quand même plus fun – Merci Caro pour la réalisation). Comme pour l’installation du récupérateur d’eau, on vous garantit que c’est facile et vite fait, et les enfants vont adorer !

Comment ça s’utilise un emballage réutilisable ?

Il faut d’abord l’imaginer comme un moyen de transport, sur votre lieu de travail, lorsque vous avez un petit creux et que vous passez à la boulangerie. Ou pour les enfants quand ils vont à l’école. Alors, on vous l’accorde, c’est un peu gênant la première fois de dire au vendeur ou à la vendeuse :

Non merci, pas d’emballage jetable, utilisez plutôt le mien

Mais comme souvent, on s’y habitue très vite. Et ça devient même une fierté ! Et d’après notre expérience, les commerçants sont de moins en moins étonnés.

Le matériel

  • Des vieux chiffons ;
  • Un mètre ;
  • Une paire de ciseaux ;
  • Une grille de four ;
  • Une balance ;
  • De la cire d’abeille en pastilles.

La préparation

Faites chauffer le four à 100 °C. Le tissu ne doit pas être trop épais. Il doit mesurer environ la taille de la grille du four (40 x 35 cm). Dépliez le chiffon sur la grille. Étalez ensuite environ 30 grammes de cire sur le tissu. Plus la cire est distribuée de manière homogène, mieux le chiffon sera imbibé.

La magie

Après 5 minutes, vos pastilles de cire auront disparues. Ou plutôt, elles auront bien imbibé le tissu. Retirez la grille du four. Vous verrez que le tissus sèche très vite. S’il reste des endroits « vides », remettez quelques pastilles de cire et enfournez à nouveau. Découpez les bords selon le format que vous préférez.

Nettoyage

Frottez sans trop insister votre emballage en cire, avec de l’eau tiède. Avec le temps, la cire disparaîtra (autre tour de magie). À vous de répéter les étapes précédantes quand vous le jugerez nécessaire.

À utiliser pour stocker les aliments ?

Non, on vous le déconseille. Comme on le disait au début, c’est un moyen de transport. Et pas pour tous les usagers : pas de poisson, pas de viande et pas de fromage.

Et la cire, je l’achète où ?

À Neuchâtel, vous en trouverez chez « Go Vrac » ou à « La Rose d’Eau », place Pury.

On espère que l’atelier vous plaira ! Partagez votre expérience dans les commentaires au bas de la page !

À propos de la rédactrice /

vic@enbasdecheztoi.ch